AcheteurFinancement

12 conseils pour faire un prêt immobilier

Par 10 novembre 2020novembre 27th, 2020Aucun commentaire

conseil prêt immobilier

Sauf si vous êtes autonome sur votre financement pour acheter votre bien, vous pourriez avoir besoin de conseils pour faire un prêt immobilier.

Si les banques ont pour habitude d’attribuer une note aux dossiers qu’elles reçoivent en fonctions du profil de l’emprunteur, comment obtenir votre emprunt immobilier ?

Cet article vous propose 12 conseils pour faire un prêt immobilier dans des conditions optimales.

Premier conseil pour faire un prêt immobilier : soignez vos comptes

Le premier conseil pour faire un prêt immobilier sera de bien soigner vos comptes bancaires pendant au moins 3 mois.

En effet, la première chose à montrer à votre banquier, c’est votre profil d’emprunteur et votre maturité à bien gérer vos comptes.

Pourquoi 3 mois ? Tout simplement parce que lorsque vous faites une demande de crédit immobilier,  les banques retracent l’historique des mouvements de vos comptes 3 mois en arrière.

Comme le souligne « La Fédération » comparateur de taux en ligne, les découverts et les gros mouvements de comptes bancaires pourraient laisser entendre à votre banque que vous ne seriez pas stable sur vos comptes.

De plus, les incidents de paiement ainsi que les commissions d’interventions seront très mal vues de la part de votre banquier. Enfin, si vous avez d’autres crédits en cours, tenter de les rembourser montrera un profil d’emprunteur qui ne vit pas au-dessus de ses moyens.

Ce conseil pour faire un prêt immobilier montrera à votre banquier vos talents de gestionnaire et augmentera vos chances de faire un crédit immobilier.

Vous avez un projet d'achat et vous avez besoin d'être accompagné ?
Faites vous conseillé par un coach afin de ne pas vous tromper
Découvrir les offres
Les erreurs en peuvent coûter cher

Deuxième conseil pour faire un prêt immobilier : l’épargne

Le conseil de l’épargne est assez complexe si vous faites une demande de crédit.

En effet, les acheteurs me demandent souvent s’il est judicieux de la mettre en apport personnel pour leur crédit immobilier ou de se la garder.

Le conseil pour faire un prêt immobilier va dépendre de plusieurs facteurs.

Tout d’abord, je suis de ceux qui pense que dans une époque où l’argent de coûte pas chère, avec des taux bas, qu’il faille garder au maximum sa trésorerie.

Avoir de l’épargne rejoint étroitement le conseil de soigner vos comptes bancaires. En effet, encore une fois vous montrerez vos capacités de gestionnaire et votre maturité à épargner.

Pour faire une demande de prêt immobilier, je vous conseille effectivement d’avoir de l’épargne mais de ne pas forcément vous en servir.

Vos économies serviront surtout à rassurer votre banquier en ayant des comptes propres.

Maintenant faut-il s’en servir pour obtenir un crédit immobilier ? C’est ce qu’il nous pousse au prochain conseil pour faire un prêt immobilier.

👉👉👉 A lire aussi: tout savoir sur le plafond du PEL 👈👈👈

Troisième conseil pour faire un prêt immobilier : l’apport personnel

Si vous écoutez votre banquier, il vous dira certainement à 99 % qu’il faut mettre de l’apport pour faire un prêt immobilier.

Mon avis est quelque peu différent …

S’il est vrai que l’apport constitue certains avantages, puisque vous allez améliorer votre note pour l’obtention de votre crédit immobilier, un financement à 110 % peut se montrer également intéressant.

L’apport personnel peut se montrer intéressant pour faire un prêt immobilier pour ces raisons :

  • Vous diminuez la durée d’emprunt ou la mensualité
  • Vous avez plus de poids pour négocier le taux
  • Vous diminuez le taux d’effort lié au crédit immobilier

Le conseil pour le prêt immobilier sera de garder votre apport si vous êtes large au niveau du taux d’endettement et que les taux immobiliers son bas.

Je vous rappelle à cet effet qu’en général, les banques vous laisseront aller jusqu’à 33 % de taux d’endettement.

Je dis en général car si en effet ce taux sert souvent de base pour faire un prêt immobilier, les banques regardent également le reste à vivre.

De plus, je ne vous conseille pas de mettre votre apport dans l’achat de votre résidence principale si vous avez envie de devenir investisseur immobilier.

En effet, cette trésorerie pourra vous servir de nouveau si vous avez besoin de convaincre votre banquier pour faire un nouvel emprunt immobilier.

Je vous conseille d’utiliser votre apport dans les cas suivant :

  • Vous êtes trop juste au niveau du taux d’endettement
  • Vous n’avez aucune stratégie d’investissement derrière
  • Vous souhaitez avoir la mensualité la plus basse possible
  • Vous souhaitez avoir la durée la plus basse possible
  • Vous souhaitez faire plaisir à votre banquier 🙂

Quatrième conseil pour faire un emprunt immobilier : le courtier

Le courtier en prêt immobilier pourra être un  bon allié. En effet, son rôle sera de vous obtenir les meilleures conditions de crédit en mettant les banques en concurrence. Il vous fera gagner du temps et de l’argent.

La mission principale du courtier est de vous servir d’intermédiaire entre la banque. Il vous donnera également de nombreux conseils pour faire un emprunt immobilier et optimisera vos chances de réussite.

Les services du courtier sont payants et vous seront facturés en général environ 1% du capital emprunté.

Je ne peux que vous conseiller de faire un crédit à l’aide d’un courtier immobilier  puisqu’il vous fera gagner un temps précieux en prospectant les banques à votre place, et négociera les taux en tant qu’expert.

La stabilité professionnelle pour votre crédit immobilier

Que les choses soient claires : ce n’est pas parce que vous n’avez pas de cdi que vous ne pourrez pas faire un prêt immobilier.

Les organismes bancaires savent que les cdi ne courent pas à tous les coins de rues et il sera possible également d’emprunter même si vous êtes à votre compte.

Cependant, les banques raffolent des cdi puisqu’il semblerait qu’elles les considèrent comme la carte sécurité à toute épreuve.

Le conseil pour faire un prêt immobilier si vous travaillez en profession libérale sera d’essayer d’avoir des bilans stables, sans trop de fluctuations si c’est possible.

L’obtention d’un crédit immobilier pour un travailleur indépendant reste, en revanche,  généralement soumis à au moins deux ans d’activité.

Concernant les personnes qui font une demande de crédit immobilier étant encore en période d’essai, il faudra vous armer d’un peu de patience car la banque voudra que vous validiez cette période avant de vous prêter de l’argent.

conseil prêt immobilier

Empruntez jeune pour faire votre crédit immobilier

Encore une fois, dans le cadre des points que la banque attribuera à votre dossier, je vous conseille de faire un prêt immobilier le plus jeune possible, si vous en avez la possibilité bien sûr.

Tout d’abord, plus vous emprunterez jeune, et plus vous aurez fini de payer le crédit tôt, ce qui représente un argument non négligeable !

Surtout quand on sait que la charge de remboursement d’un crédit immobilier peut atteindre le tiers des revenus du foyer.

De plus, plus vous avancerez dans la fleur de l’âge et plus la banque considérera que vous êtes une personne à risque, ce qui fera par ailleurs inévitablement augmenter le cout de votre assurance emprunteur.

N’oubliez pas que la seule crainte qu’a l’organisme bancaire, c’est que vous ne remboursiez pas votre crédit !

Prochain conseil pour faire un crédit immobilier : la négociation

Une demande de crédit immobilier se matérialise par un contrat et des offres.

Je vous invite à fortement à négocier les termes du contrat de crédit afin d’obtenir les meilleures conditions possibles.

En effet, vous allez devoir supporter un certain nombre de frais annexes liés à votre demande de prêt immobilier. C’est frais seront :

Le conseil pour le crédit immobilier serait d’axer votre stratégie de négociation sur les trois axes.

Même si vous n’arrivez pas à obtenir satisfaction sur tous ces points, vous pouvez tenter de négocier une partie des frais de dossier, de garantie ou bien de remboursement anticipé.

Souscrivez à un produit complémentaire pour faire un crédit immobilier

La technique de négociation classique pour négocier votre emprunt immobilier sera de contracter un produit annexe.

En effet, vous pouvez laisser entendre à votre banquier que s’il fait un effort sur votre demande de prêt immobilier, vous allez souscrire par exemple à une assurance voiture ou une assurance vie.

Rien ne vous empêchera par la suite de clôturer ces contrats annexes.

Soyez persévérant pour obtenir votre crédit immobilier !

Si vous faites le choix de ne pas faire appel à un courtier et que donc, vous vous lancez seul dans l’aventure, vous pourriez essuyer un refus de crédit, surtout si vous êtes primo-accédant.

Partez du principe qu’un refus ne sera pas forcément définitif et que si vous ne correspondez pas au profil que recherche une banque, il n’en sera pas forcément de même pour une autre.

De plus, certains établissements bancaires n’auront pas la même stratégie qu’une autre au moment où vous présenterez votre demande de crédit immobilier et toutes les banques n’auront pas la même attitude vis-à-vis de vous.

Le conseil pour votre emprunt immobilier sera ici de vous inviter à solliciter un maximum d’établissements bancaires possibles et de les mettre en concurrence.

Si vous n’avez pas le temps, n’oubliez pas que le courtier sera là pour vous aider.

Cependant, j’attire votre attention sur le fait que si vous avez déjà déposé une demande de prêt immobilier dans un établissement, le courtier ne pourra pas aller voir la même banque une deuxième fois.

Conseil pour votre emprunt: apportez un dossier carré

La première impression que vous donnerez à votre banquier est très importante. Il en résultera de la confiance qu’il vous accordera en dressant votre profil d’emprunteur.

Si vous décidez de vous passer des services d’un intermédiaire pour votre demande crédit immobilier, je vous conseille de préparer un dossier d’emprunt soigné, carré et avec toutes les pièces nécessaire au montage de votre crédit.

Si par exemple vous décidez de prospecter 5 banques, imprimez-vous 5 dossiers de crédit que vous classerez dans 5 dossiers différents que vous présenterez aux banquiers.

Je vous conseille de montrer à la banque que vous savez de quoi vous parlez et qu’elle aurait raison de vous prêter de l’argent.

Plus vous donnerez confiance au banquier que vous avez en face de vous et plus vous aurez de chance qu’il instruise votre dossier de prêt immobilier sérieusement.

conseil crédit immobilier

Conseil concernant l’assurance emprunteur

Contracter une assurance emprunteur est obligatoire si vous faites un crédit immobilier.

En effet, quand on sait les sommes importantes qui sont empruntées, ces assurances vous couvriront en cas d’invalidité, accidents, mais protègeront également votre famille en cas de décès en remboursant le prêt immobilier.

La banque vous proposera une assurance groupe qui sera rattachée à vos offres de crédit.

Sachez que si l’assurance emprunteur est obligatoire, rien ne vous oblige pour autant à la souscrire auprès de votre organisme bancaire.

Vous pouvez en effet, réaliser une délégation d’assurance qui vous permettra souvent de payer moins cher. La banque n’a pas le droit de refuser.

Une délégation d’assurance est le fait d’aller contracter une assurance emprunteur dans un autre établissement que la banque qui vous fait le crédit.

Le conseil pour le prêt immobilier consiste ici à comparer les assurances et d’aller au moins cher.

Sachez aussi que si l’organisme financier vous met la pression pour contracter l’assurance chez elle, vous avez toujours la possibilité s’y souscrire et de la résilier n’importe quand la première année.

Conseil pour les prêts aidés

Un crédit aidé est un crédit immobilier avec un taux qui défiera toutes concurrences.

Vous pouvez commencer à aller voir votre employeur pour vérifier qu’il cotise à Action Logement, ce qui pourrait vous permettre d’avoir une partie du prêt immobilier à 1%.

Parmi les autres aides, on retrouve le PTZ qui pourra être considéré comme apport personnel par votre banque, le crédit à l’accession sociale, le crédit conventionné et épargne logement etc…

Conclusion sur les conseils pour faire un prêt immobilier

Je viens de vous donner les conseils pour faire un prêt immobilier qui à mon sens sont les plus pertinents.

Prenez vraiment le projet dans sa globalité financière, ne vous précipitez pas et prenez le temps de bien comparer les différents organismes bancaires.

De plus, faites appel à un courtier en prêt immobilier si vous n’avez pas le temps de prospecter ou si vous n’y connaissez rien. Il vous fera gagner un temps précieux.

Faites également appel à vos talents de négociateur afin d’avoir les meilleurs conditions sur votre crédit.

Enfin, pensez à souscrire à des produits annexes si la banque ne veut rien lâcher, ça marche souvent.

Si vous avez besoin de conseils pour faire un prêt immobilier ou un crédit, je vous invite à me parler dans le tchat.

Jonathan VOOGT

Jonathan VOOGT

Conseiller immobilier sur Saint André de Cubzac, je vous accompagne dans un de vos plus grand projet: la vente ou l'achat de votre bien immobilier.

Laisser une Réponse