Skip to main content
AcheteurFinancement

Les conditions pour avoir un financement immobilier

Par 24 mai 2021juin 29th, 2021Aucun commentaire

financement immobilier

Un projet immobilier demande un capital important, que ce soit pour une construction ou pour l’achat d’un logement. La majorité des particuliers choisissent alors de recourir à un financement immobilier.

Pour réaliser une demande de financement immobilier, il est toutefois indispensable de respecter certaines conditions.

Ce type d’opération bancaire comporte en effet de nombreux risques, d’où la méfiance parfois excessive des banques. Celles-ci mettent en place plusieurs formalités et exigent certaines conditions pour obtenir un crédit bancaire.

Mais quelles sont donc ces exigences ? Je vous donne quelques informations qui pourront vous aider à monter facilement votre dossier de financement immobilier.

Les points majeurs pour décrocher un financement immobilier

Pour pouvoir obtenir un financement immobilier, plusieurs points sont à respecter, et personne ne peut y déroger.

Le profil emprunteur

Pour décrocher un prêt, il faut justifier son équilibre financier. Votre profil emprunteur doit en effet obligatoirement répondre aux attentes de l’institution bancaire, ce qui signifie que vous devez être raisonnable dans vos dépenses et savoir épargner.

Une personne bénéficiant d’une situation professionnelle stable est susceptible d’obtenir plus facilement un financement immobilier.

Vous devez de ce fait compléter votre dossier avec tous les documents relatifs à vos charges et à vos ressources. Ces derniers sont essentiels pour prouver et assurer la banque que vous avez une situation financière stable et équilibrée.

Pour que votre demande soit donc validée, il est crucial de présenter un profil emprunteur intéressant. Il est maintenant possible de simuler en ligne sa capacité d’emprunt, grâce à un comparateur d’assurances. Vous pourrez ainsi en savoir davantage sur votre profil emprunteur.

C’est en fonction de tous ces documents que la banque fournira le montant du financement immobilier qu’elle peut vous octroyer. Elle va également prendre en compte vos charges mensuelles par rapport à vos revenus.

Cela va lui permettre de faire apparaître votre taux d’endettement et de déterminer votre reste à vivre. Vous devez avoir une capacité d’endettement ne dépassant pas les 33% pour que l’établissement bancaire accepte de vous accorder un crédit.

financement immobilier

La capacité d’emprunt pour un bon financement immobilier

Parmi les points étudiés par la banque, il y a également l’apport personnel. Celui-ci fait partie des éléments essentiels pris en compte pour déterminer le montant maximal qu’elle peut accorder à votre financement immobilier.

Il est souvent exigé d’avoir un apport de 10% sur l’ensemble du montant emprunté. Certes, un apport de plus de 10% n’est pas considéré comme une condition sine qua non pour l’obtention d’un prêt immobilier, il s’agit toutefois d’un bon argument pour négocier votre taux d’intérêt.

Il est vivement recommandé de compléter votre dossier de financement immobilier avec toutes les pièces qui peuvent mettre en valeur et justifier votre sérieux financier.

Vous pouvez par exemple y insérer vos livrets d’épargne, si vous avez effectué certains placements, une assurance-vie, ou encore si vous possédez un patrimoine.

Pour déterminer votre capacité d’emprunt, les institutions bancaires prennent en compte certaines informations. Elles étudient votre salaire, vos revenus complémentaires, il peut s’agir de loyers, de la prime pension alimentaire, etc.

Pour vous octroyer un financement immobilier, les banques prennent également en compte la situation financière de votre co-emprunteur s’il y a lieu, vos charges (factures d’énergie, loyer, échéances d’emprunt, etc.), le type de logement que vous projetez d’acquérir (un logement ancien, neuf, terrain, etc.).

Avant de vous octroyer le prêt, elles font un calcul de votre capacité d’emprunt, calculé en fonction de votre apport personnel, la durée de remboursement désirée.

👉👉👉 A lire aussi: quelle est la définition d’un PEA ? 👈👈👈

La stabilité de l’emploi peut faciliter votre financement immobilier

En général, les personnes qui ont un emploi stable et évolutif sont les plus privilégiées lors d’une demande de crédit bancaire.

Les salariés en CDD

Pour les salariés en CDD, même si vous présentez un taux de crédit très attractif, les banques restent toujours méfiantes vis-à-vis de votre cas en raison des nombreux risques auxquels vous êtes exposés.

Pour que votre demande de financement immobilier soit donc accordée, il est important de prouver à votre banque votre solidité financière. Cette condition concerne surtout les personnes en CDD autre que la fonction publique.

En revanche, les CDD de la fonction publique ne rencontrent pas ces difficultés pour décrocher un prêt immobilier, ils peuvent même profiter des offres spécifiques en garantie et taux.

Pour les CDD du secteur privé, les conditions sont plus compliquées, et certains établissements les refusent même catégoriquement.

Il est néanmoins à noter que si vous détenez un contrat long, votre chance d’obtenir un financement immobilier est assez élevée. Pareillement si vous cumulez les CDD sur le même secteur avec très peu d’interruption.

Il s’agit d’une sorte d’assurance pour les institutions que votre secteur d’activité est dynamique et que les risques de se retrouver au chômage sont réduits.

Les salariés en CDI

Les personnes en CDI, qui ne sont plus en période d’essai de plus de 2 mois, sont privilégiées lors d’une demande de financement immobilier. Vous êtes en effet épargnés puisque vous respectez toutes les conditions de base.

Par exemple, votre mensualité de crédit ne doit en aucun cas dépasser les 1/3 de vos revenus. Il est surtout question que vous disposiez d’un montant suffisant pour votre reste à vivre, qui vous assure le bon fonctionnement de votre foyer.

Un autre point étudié : si vous êtes locataire, les banques effectueront un calcul pour déterminer la différence entre votre mensualité future avec votre loyer actuel. Certaines institutions bancaires étudient également votre secteur d’activité avant de vous accorder un crédit immobilier.

Dans le cas où votre secteur d’activité est en difficulté, votre chance d’obtention de financement immobilier est faible auprès des banques.

Si vous êtes donc un salarié en CDD qui vient de passer en CDI, vous pouvez commencer vos démarches de demande de prêt. La banque va cependant étudier vos salaires des trois derniers mois.

Si vos revenus sont réévalués à la hausse après votre passage en CDI, il est vivement recommandé de n’entamer les démarches qu’après 3 mois. Ainsi, les banques prendront en compte votre nouveau revenu. Ce qui vous permettra d’obtenir des conditions de financement immobilier plus intéressantes.

prêt bancaire et financement

Quelques conseils pour votre financement immobilier

Soyez sincère avec votre banquier

Pour que votre demande de prêt soit accordée par les banques, nous vous livrons quelques conseils utiles pour vous aider à mettre toutes les chances de votre côté.

Il est conseillé de rester transparent et sincère lors de votre demande. Certaines personnes ont tendance à cacher des éléments importants à la banque pour accroître leurs chances d’obtention de prêt.

Ce geste est contre-productif, étant donné que la banque finira par découvrir ces éléments, ce qui peut par la suite nuire à l’image de votre dossier.

Lisez bien vos offres de financement immobilier

Avant de soumettre votre demande de crédit immobilier, il est également important d’analyser toutes les conditions. Il est en effet essentiel de bien lire et comprendre toutes les conditions concernant le financement immobilier.

Il ne faut surtout pas oublier de lire la condition suspensive d’acquisition de crédit. Celle-ci vous protégera en cas de refus de prêt.

Faites attention à votre capacité d’endettement

Petit conseil pour obtenir votre prêt, il est vivement recommandé d’établir un plan de financement. L’élaboration de ce type de plan vous permet d’étudier et de juger si vous avez la possibilité d’assumer les remboursements de votre financement immobilier.

Vous pouvez pour cela réaliser un budget prévisionnel qui vous aidera à bien cerner votre situation.

Vous pouvez par exemple prendre vos revenus et toutes vos charges mensuelles et faire par la suite un calcul. Ou vous pouvez directement faire une simulation en ligne à l’aide de plusieurs plateformes.

Ce plan de financement vous aidera à éviter ou du moins à limiter les déconvenues. Il vous fera surtout savoir à l’avance le montant estimatif auquel vous pouvez prétendre. Ce qui vous laisse l’opportunité de négocier avec votre banquier par rapport aux conditions de financement.

Faire appel à un courtier pour votre demande de financement immobilier

Le courtier est un intermédiaire entre vous et la banque. Il se chargera de vous trouver le meilleur financement immobilier possible. Le rôle du courtier sera de vous conseiller, de vous accompagner dans les démarches bancaire et enfin de mettre en concurence les banques.

Le courtier vous coutera environ 1 % du capital emprunté, mais il fait souvent gagner de l’argent sur le taux compétitif qu’il vous obtiendra.

Avoir de l’apport

L’apport dans un projet de financement immobilier sera très apprécié par les baques. Il montrera à la banque que vous disposez de capitaux, que vous savez épargner et vous permettra de réduire soit votre mensualité, soit la durée. Quoi qu’il arrive c’est un bon point pour votre demande de crédit bancaire.

De même, l’épargne sera également un très bon point dans le sens où vous montrerez à la banque que vous ne vivez pas au dessus de vos moyens, que vous gérez avec maturité vos comptes bancaire.

Faire appel aux prêts-aidé par l’état

Si les crédits classiques ne vous permettent pas d’avoir accès à votre financement immobilier, vous pouvez vérifier si vous n’êtes pas éligible à un prêt aidé par l’état. Ils prennent la forme de crédits conventionnés, et vous aurez la possibilité d’avoir un taux très attractif.

Parmi eux, on peut citer le PAS, le PTZ etc…

financement immobilier

Conclusion pour votre demande de financement immobilier

Une demande de prêt bancaire est particulièrement complexe et chaque dossier est différent. La banque attribue en général une note aux dossiers quelle reçoit en fonction de la situation de chacun.

Le secret sera d’agir comme un professionnel et de dégager de la confiance auprès de votre banquier. Si vous n’avez pas le temps de prospecter, le courtier vous sera d’un grande aide puisqu’il se chargera de mettre en concurrence les banques.

Pensez à prospecter des biens qui sont à votre porté afin de ne pas perdre de  temps. Pour ce faire, je vous conseille vivement d’aller voir la banque en amont et pas une fois que vous avez trouvé le bien.

Enfin, veillez à bien respecter votre taux d’effort, ne dépassez pas les 33 % et montrez que vous gérez vos comptes comme un bon père de famille. La confiance que vous dégagerez à votre banquier vous ouvrira les portes du financement immobilier.

Jonathan VOOGT

Jonathan VOOGT

Conseiller immobilier sur Saint André de Cubzac, je vous accompagne dans un de vos plus grand projet: la vente ou l'achat de votre bien immobilier.

Laisser une Réponse