Vendeur

Vendre de particulier à particulier : Les bonnes questions à se poser

By 13 juin 2019 juin 28th, 2019 No Comments

Une vente de particulier à particulier est très complexe

En France, plus de 70 % des ventes immobilières passent par un professionnel de l’immobilier notamment pour des questions de simplicité. Si vous avez fait le pari de vendre de particulier à particulier, vous devez vous préparer à un certain nombre de points. Si vous répondez positivement aux questions suivantes, vous pourrez vous lancer seul à tenter de vendre de particulier à particulier. Sinon, il est préférable de vous en remettre à l’expertise d’une agence immobilière.

Êtes-vous suffisamment disponible ?

Si vous décidez de vendre de particulier à particulier, vous devez être disponible pour réaliser les visites de votre maison. En général, les visites s’effectuent le soir de 19 heures à 21 heures ou entre 12 heures et 14 heures. Le samedi et même le dimanche peuvent être utilisés à cette fin pendant plusieurs semaines. Vous devez prendre conscience de ces exigences pour vendre votre bien immobilier. Des efforts vous seront demandés pour parvenir à vos fins sinon vous risquez de ne pas voir la vente immobilière arriver.

Recourir à une agence immobilière permet justement de déléguer cet aspect. Une agence immobilière se charge de tout et vous n’avez donc rien à faire. Vous aurez simplement à étudier les offres d’achat des acheteurs lorsque les visiteurs souhaitent acheter votre maison ou votre appartement.

Avez-vous correctement estimé votre bien immobilier ?

Pour un particulier, la maison renvoie à des émotions ou à des souvenirs. Elle a donc énormément de valeur. Il est donc très courant que la vente de particulier à particulier mène à des surestimations. Le bien immobilier est proposé à un tarif trop élevé par rapport au prix du marché. La vente aura donc peu de chances de se faire rapidement.

L’agence immobilière peut se rendre sur place pour réaliser une estimation. En fonction des caractéristiques du bien, il va pouvoir indiquer le prix conseillé pour une vente rapide. Le propriétaire qui se base sur ces recommandations devrait trouver un acheteur rapidement.

La vente de particulier à particulier vous soumet à des risques que vous devez connaître

Avez-vous étudié vos acheteurs ?

Dans la vente de particulier à particulier, un propriétaire est souvent prêt à sauter sur la première offre d’achat qu’il reçoit. Il ne connaît pas la solvabilité de l’acheteur mais il se ferme bien souvent aux autres acquéreurs potentiels. Pourtant, si la personne qui effectue l’offre d’achat n’obtient pas son financement, elle va purement et simplement annuler la vente immobilière. Le bien immobilier, pendant ce temps, aura subi un phénomène d’usure et sera nettement plus difficile à vendre.

Une agence immobilière prend chaque offre au sérieux mais va prendre le temps d’étudier la solvabilité des acheteurs. Il transmettra alors des offres émanant d’acheteurs solides afin d’éviter que le propriétaire ne perdre son temps. Grâce à cette pratique, la vente a toutes les chances d’aboutir.

Connaissez-vous votre secteur ?

Vendre un bien immobilier est pour vous une grande étape. Pourtant, pour être bien préparé, vous devez connaître le secteur dans lequel il se trouve. Vous devez notamment savoir si d’autres logements du même type sont en vente au même moment. Si c’est le cas, vous allez devoir vous démarquer pour espérer décrocher une vente rapidement.

Une bonne connaissance du secteur est également importante pour valoriser votre maison ou votre appartement. Vous allez pouvoir renseigner sur l’environnement, sur les commodités, les écoles ou les commerces à proximité.

Vendre de particulier à particulier est nettement plus complexe que de faire appel à une agence immobilière qui par contre possède une parfaite connaissance de son secteur. Elle sait absolument tout ce qui s’y passe, les biens en vente, le type d’acquéreurs qui s’y présentent. Cet expert peut également facilement valoriser votre logement car il va pouvoir stimuler l’imagination des visiteurs en décrivant les atouts du quartier.

Possédez-vous les connaissances juridiques nécessaires ?

Un vendeur doit connaître absolument ses obligations légales et celles de l’acheteur. Vous devez vous entourer de professionnels de confiance, aussi bien pour trouver un financement que pour la signature de l’acte de vente. Les diagnostics obligatoires de vente doivent également être réalisés par des experts certifiés. Si vous ne possédez pas les connaissances utiles, vous multipliez les risques de voir naître des litiges ou des contestations. Vous risquez également de vous faire avoir ou de voir la vente s’annuler.

La vente de particulier à particulier possède des risques énormes pour le vendeur puisque les acheteurs peu scrupuleux se multiplient. Ils vont justement profiter de ce manque de connaissances pour négocier un prix de vente très bas.

Se faire accompagner par une agence immobilière protège contre ces risques. Grâce aux garanties qu’elle offre, vous allez pouvoir vendre en toute tranquillité. Les garanties juridique et financière sont importantes pour tous les particuliers qui souhaitent vendre leur bien immobilier. Le devoir de conseil fait partie des avantages de passer par une agence immobilière car elle veillera à partager toutes les informations utiles pour réussir ce projet.

Vendre de particulier à particulier comporte des difficultés que vous pouvez éviter en faisant accompagner

Possédez-vous les documents nécessaires pour la vente de particulier à particulier ?

Pour toute vente immobilière, vous devez permettre à l’acheteur potentiel de consulter un certain nombre de documents. Il s’agit notamment de tous ceux qui sont en rapport avec la copropriété. Vous devez laisser en accès libre les trois derniers procès-verbaux de l’assemblée nationale, le règlement, les convocations pour les comptes ainsi que les décomptes de charges de copropriété.

Vous devez fournir à votre acquéreur les diagnostics obligatoires de vente qui figureront dans le dossier de diagnostics techniques mais aussi un certain nombre de pièces liées à l’urbanisme suivant l’année de construction de la maison.

Vous devez également mettre à disposition l’acte d’achat, les avis d’imposition, toutes les factures correspondant à l’entretien du logement ou encore celles qui correspondent aux travaux effectués. En fonctionnant seul et sans connaissance particulière, vous risquez d’oublier certains documents et passer à côté d’une vente. Il est donc recommandé de se faire accompagner par une agence immobilière qui veillera à ce que le dossier de vente soit complet.

Avez-vous réalisé les diagnostics obligatoires ?

Désormais obligatoire dans les petites annonces, le DPE fait partie des diagnostics obligatoires pour vendre. Il est normalement accompagné d’une série d’autres diagnostics qui renseignent sur l’état du logement. En fonction de l’année de construction de votre bien immobilier, vous devez en effectuer entre trois et neuf. Lors de la visite, les acheteurs veulent désormais consulter les rapports correspondants pour savoir avec précision quel type de logement ils vont acheter. Si vous ne les avez pas réalisés, il vous sera impossible de vendre.

La présence d’une agence immobilière est bénéfique pour vous informer sur vos obligations dans le domaine. Grâce à son expérience, il va pouvoir vous indiquer quels sont les diagnostics obligatoires que vous devez réaliser et vous permettre d’être parfaitement prêt pour votre vente immobilière.

Avez-vous optimisé votre annonce immobilière ?

Pour attirer les acheteurs, vous devez indiquer un certain nombre d’informations dans votre annonce immobilière. Outre la superficie et le nombre de pièces, vous devez indiquer la présence de vis-à-vis, décrire l’environnement, donner une description complète pour encourager à la visite. Lors de la vente de particulier à particulier, le vendeur a bien souvent tendance à oublier certains aspects importants.

Grâce à son expérience, une agence immobilière communique sur les éléments clés à faire figurer dans votre annonce. Vous penserez donc à indiquer l’étage, la présence d’un ascenseur et aussi à faire figurer le DPE obligatoire. Une annonce immobilière ne sert pas à vendre un bien immobilier mais à déclencher du contact. Vous aurez donc beaucoup plus de chances d’entendre le téléphone sonner avec une annonce immobilière complète ou figure toutes les mentions obligatoires qu’une annonce rédigée à la va-vite oubliant des caractéristiques importantes.

Jonathan

Jonathan

Conseiller immobilier sur Saint André de Cubzac, je vous accompagne dans un de vos plus grand projet: la vente ou l'achat de votre bien immobilier.

Leave a Reply