Skip to main content
Financement

Quelle est la définition du PEA ou plan épargne action ?

PEA et plan épargne action

Le PEA ou plan épargne action représente un moyen intéressant pour investir en bourse. En effet, pour beaucoup de français, l’épargne est le seul moyen de se faire un bon petit capital avant de partir en retraite.

Par ailleurs, avoir quelques sous en poche, quand vient le temps de la retraite, est un système efficace pour voyager, faire des projets à long terme, mais aussi investir. Alors, aujourd’hui nous allons voir de plus près ce qu’est la PEA ou Plan d’Épargne Action.

Quelle est la définition du PEA, est -ce que la fiscalité du plan épargne action est intéressante ?

Si vous désirez en savoir plus, poursuivez votre lecture.

Le plan épargne action ( PEA ) c’est quoi ?

PEA est l’abréviation de Plan d’Épargne Action, en gros, c’est un système fiscal qui vous permet de faire des investissements dans des entreprises européennes. Pour plus de détails, la PEA est un produit qui est principalement fait pour être mis dans la bourse. Par ailleurs, il vous offre des avantages fiscaux.

A savoir : le plafond des dépôts que vous ferez si vous décidez d’utiliser ce système est de 150 000 euros. Mais cependant, vous devez attendre 5 ans avant de voir les plus-values et les dividendes.

C’est seulement après ces 5 ans, que les plus-values et les dividendes dégagés par le PEA deviennent des bénéfices exonérés d’impôt ; mais pas exonérés des prélèvements sociaux.

De ce fait, si vous voulez vraiment bénéficier des avantages fiscaux, vous ne devez pas faire de retrait sur votre plan épargne action avant le délai de 5 ans.

D’ailleurs, pour ceux qui partent à la retraite, le PEA est une solution à envisager lors de la préparation à la retraite. En effet, le capital de le PEA ; après 5 ans, peut être changé en rente exonéré d’impôt.

Enfin, afin de connaitre les meilleurs comparatifs sur le pea je vous propose de vous rendre sur le site de Jepargneeligne.com.

PEA

Comment faire pour ouvrir un PEA ?

Avant toute chose, pour pouvoir ouvrir un Plan PEA, vous devez être une personne physique qui a une domiciliation fiscale en France. Par ailleurs, elle est limitée à un PEA par personne ; si vous êtes marié, un plan peut être ouvert pour chaque personne dans le couple.

Aussi, il est très facile d’ouvrir un plan épargne action puisqu’il vous suffit simplement de vous rendre auprès de votre banque ou auprès d’une personne proposant des services d’investissement. De ce fait, il vous est possible de prendre contact avec un courtier en bourse ou un trader pour ouvrir votre premier PEA.

A savoir : si vous avez choisi d’ouvrir votre Plan d’Épargne Action auprès de votre banque, il sera logiquement fait d’un compte en espèce et un compte-titre associé. Si vous souhaitez le faire auprès d’une assurance, il sera fait sous forme de contrat de capitalisation.

La seule différence entre un compte-titre classique et un compte-titre PEA, c’est le fait que vous ne pouvez pas faire de versement allant au-delà de 150 000 euros ; pour les conjoints, c’est 300 000 euros puisqu’ils sont deux. En termes de rythme de versement, il n’y a pas de limite et surtout pas de montant minimal.

👉👉👉 A lire aussi: comment avoir un bon financement en immobilier ? 👈👈👈

Les règles d’éligibilité du plan épargne action

Pour la plupart des personnes ayant déjà un compte-titre, sachez que le compte-titre PEA ne peut être utilisé que dans certaines conditions :

  • Votre investissement doit être pour : les actions cotées, les parts des SARL (Société à Responsabilité Limitée), les titres de sociétés coopératives et surtout tous les sociétés et les entreprises qui donnent ces titres doivent obligatoirement être dans l’Union Européenne ou dans l’EEE (État de l’espace Économique Européen)
  • Vous ne pouvez pas faire d’investissement dans les SCI ou société Civile Immobilière, les obligations ou encore les titres pris lors des stock-options.

PEA

Le PEA jeune : qu’est ce que c’est ?

Le plan épargne action jeune est comme la PEA ordinaire, mais totalement destinée aux jeunes. En effet, ce type de PEA est fait pour les jeunes ayant entre 18 et 25 ans, et ils doivent être rattachés au foyer fiscal des parents.

Ce PEA a été mis en place en 2019, plus précisément, le 24 Août suivant la loi pacte. Son objectif est simple : elle doit permettre aux jeunes acteurs de la société de se familiariser avec le monde de la bourse et elle permettra notamment aux jeunes à s’habituer à faire de la gestion de portefeuille d’action.

Le plan épargne action jeune : comment ça marche ?

Tout comme le PEA classique, si un jeune décide de le faire auprès d’une banque, il sera fait à partir d’un compte titre et d’un compte espèce.

A savoir : le compte titre est le compte qui sera destiné aux opérations de placement ou d’investissement. Tandis que le compte espèce est destiné aux retraits des dividendes et des plus-values. D’ailleurs, le compte espèce est le compte qui fait transiter des fonds lors des ventes ou des achats d’actions.

Contrairement aussi au PEA classique, pour les jeunes, le versement des fonds n’est pas limité et le plafond maximal est de 20 000 euros. Les versements pourront se faire via de nombreux moyens comme les chèques, les virements bancaires ou encore en espèces.

Lorsqu’une jeune personne, quitte le foyer familial ou plus précisément le foyer fiscal familial, le plan épargne action jeune est automatiquement transformée en PEA ordinaire ; et le plafond des versements passe automatiquement de 20 000 euros à 150 000 euros.

👉👉👉 A voir aussi: comment choisir sa banque et faire son choix ? 👈👈👈

La PEA-PME : c’est quoi ?

Le PEA-PME est comme son homologue, un plan qui vous permet d’investir dans des PME ou Petites et Moyennes Entreprises ou les ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire). Ce type de plan épargne action a un dépôt limité à 225 000 euros ; ce qui fait que pour les couples mariés, le plafond est de 450 000 euros.

Par ailleurs, il dispose des mêmes avantages fiscaux que celui du PEA ordinaire et celui du plan épargne action jeune. Et tout comme eux, pour pouvoir profiter des avantages fiscaux, le retrait des plus-values et des dividendes de la PEA-PME ne doivent pas être retiré avant 5 ans.

👉👉👉 A lire aussi: après le plan épargne action PEA, découvrez le PEL et son plafond 👈👈👈

Qu’est ce qui ce passe pour les retraits avant 5 ans ?

Si vous effectuez un retrait avant 5 ans, les bénéfices ; c’est-à-dire les plus-values ou les dividendes, seront soumis aux règles d’imposition et aux cotisations sociales. En d’autre terme, un taux de 30%.

Cependant, si la personne titulaire du PEA décède ou que vous créez une entreprise 3 mois après avoir clôturé votre plan épargne action; les gains sont exonérés d’impôt.

Jonathan VOOGT

Jonathan VOOGT

Conseiller immobilier sur Saint André de Cubzac, je vous accompagne dans un de vos plus grand projet: la vente ou l'achat de votre bien immobilier.

Laisser une Réponse