Skip to main content
Acheteur

Prévoir ses frais d’achat immobilier et calculer son budget notaire

Par 12 septembre 2019septembre 10th, 2022Aucun commentaire

frais d'achat immobilier notaire

Lorsque vous décidez de devenir acquéreur, vous devez vous préparer à payer un certain nombre de frais d’achat immobilier.

Par ailleurs, quand on voit l’investissement que représente une acquisition de cet ampleur, bien calculer son budget sera primordial pour calculer son budget notaire, dans l’ancien ou le neuf.

En effet, au-delà du prix, des dépenses supplémentaires sont à prévoir. Frais de vente annexe, agence immobilière ou divers travaux font partit du budget et sont des coûts à ne pas négliger car ils se chiffre en plusieurs milliers d’euros.

Notaire, émoluments, honoraires et rémunération d’entremise, débours ou autre honoraires de vente, droits sont des charges qu’il convient de définir.

De plus, acquérir un logement revient en moyenne 70 % plus chère que la location. Si vous devez prendre en compte les frais d’achat immobilier liés à l’acquisition d’un appartement dès le départ, vous devez également anticiper toutes les dépenses liées à l’usage de votre logement.

Voici un tour d’horizon des frais d’achat immobilier annexes que vous pourriez supporter pour votre acquisition afin de bien calculer le prix votre budget.

Comment calculer ses frais d’achat immobilier de départ ?

L’acquisition d’un appartement ou de tout autre type de logement qui implique une grande responsabilité et beaucoup de frais de vente immobilier annexes.

Notaire et ses émoluments, taxe et acte seront au rendez-vous.

Vous devez donc analyser attentivement toutes les options pour choisir la solution de financement qui répond le mieux à vos attentes. Il faut savoir évaluer divers aspects avant de se lancer.

Avant de prévoir  tous les frais d’achat immobilier annexes, la première étape, afin de prévoir son budget, consiste à définir son budget et cela peut se faire en plusieurs étapes à l’aide d’une calculette par exemple.

Comment donc prévoir toute ces charges avant de passer devant le notaire ?

Prévoir ses frais d’achat immobilier avant le notaire en évaluant sa situation financière

Avant de passer chez le notaire et pour des raisons évidentes, déterminez votre budget et les coûts.

Le plus important est de commencer par une évaluation des ressources financières requises.

Cela permet de prendre connaissance de son budget et de déterminer le montant à consacrer pour le financement et les frais d’achat immobilier.

L’apport n’est pas toujours obligatoire, mais il est fortement conseillé d’en prévoir pour d’être en mesure de mieux négocier les conditions de crédit. En effet, l’apport peut être un bel argument pour faciliter l’obtention du crédit et limiter les coûts qui vont avec et limitera les frais de vente.

L’établissement financier prêteur peut éventuellement proposer un meilleur taux à l’emprunteur, puisqu’il dispose d’une garantie de remboursement.

L’apport peut être constitué d’une épargne, d’un investissement, d’un emprunt familial, etc. Des aides financières peuvent également être utilisées à cet effet, si bien qu’une calculette peut être utile pour en déterminer l’impact sur l’ensemble de son budget.

frais d'achat de maison annexe

Calculer votre capacité d’emprunt pour votre budget

L’utilisation d’une calculette peut être très utile pour déterminer son endettement. En ce sens, il est possible de faire une simulation en ligne, en précisant le montant de ses revenus et ainsi que ses charges.

Sont considérés comme revenus : le salaire, les primes annuelles, les pensions et bien d’autres. Il faut également tenir compte des frais d’achat immobilier fixes dont l’emprunteur doit s’acquitter en plus des mensualités de son prêt: des impôts et des mensualités d’autres crédits.

Une fois que ces deux éléments sont clairement définis, il devient plus facile de faire un calcul pour connaître sa capacité d’emprunt et le budget qui va avec.

Il suffit de renseigner les champs demandés par la calculette en ligne. Sinon, pour faire le calcul de l’endettement manuellement, il faut diviser les charges par le montant des revenus et de multiplier le résultat par 100. Le résultat ne doit pas dépasser 35 %, c’est-à-dire le taux d’effort maximum.

Comment déterminer les frais

Si vous envisagez de demander un crédit pour financer, vous devez déterminer le montant des mensualités. Les calculettes en ligne peuvent vous aider à faire ce type de calcul en fonction de la durée.

Cela vous permet de mieux préparer votre dossier de demande de prêt et d’éviter d’éventuelles surprises dans votre budget.

Les remboursements mensuels de votre crédit doivent être adaptés à votre situation financière, et être pareillement en adéquation. Bien que cela puisse paraître plus intéressant, il ne faut pas opter pour la durée plus longue afin de faire baisser les mensualités.

Une durée plus longue signifie un taux d’intérêt plus important et par conséquent, une augmentation du coût global.

Prendre en considération les différents frais d’achat immobilier et le notaire

Il faut pouvoir distinguer entre deux types de charges : ceux liés au crédit et les coûts liés à l’acquisition du logement. En tant que futur propriétaire, vous serez tenu de vous acquitter des frais de notaire, de l’agence immobilière, les dépenses de déménagement, etc.

Il faut considérer également les impôts et la taxe foncière. De même, pour les charges liés à l’emprunt comme l’assurance emprunteur ainsi que d’autres charges.

Elle vous permet de faire une simulation en ligne en y intégrant ce genre de dépense. Vous pouvez ainsi connaître le montant qu’il faut prévoir pour chaque dépense afin de calculer votre budget.

Pour les frais de vente par exemple, il suffit de déterminer le type de bien et son prix, puis de renseigner votre code postal et vous aurez une estimation du montant à payer.

Frais d’achat immobilier avant le notaire : l’entremise

Passer par une agence immobilière est plus facile pour trouver un bien qui correspond à votre recherche. Toutefois, il faudra prévoir le coût de cette charge en échange de ces prestations.

Cette charge fait est la plus importante avec le prix du notaire. La commission constitue la rémunération de l’agent. On appelle cela aussi les honoraires.

Leurs montants varient d’une agence immobilière à une autre car chaque agence fixe son propre barème. Ils peuvent atteindre 10 % du prix. Physiquement à  la charge de l’acquéreur, vous devez les ajouter aux dépenses que vous aurez à assumer.

👉👉👉 Découvrez pourquoi vous devez réaliser les diagnostics obligatoires le plus vite possible. 👈👈👈

👉👉👉 Avant de parler des frais, savez-vous pour quel type de bien immobilier vous êtes fait ? 👈👈👈

Frais d’achat de maison: le coût du crédit

Même si les taux d’emprunts sont bas, le coût d’un emprunt se chiffre en général à plusieurs milliers d’euros. Précisé sur l’offre, ces coûts annexes sont à prendre en compte car la banque prêteuse se rémunère en effet en échange des fonds qu’elle met à disposition.

A ce taux délivré par votre banque ajoutera les coûts de dossier, l’assurance et les coûts de garantie.

Vous comprenez donc l’importance de la négociation dans ce cadre afin de faire baisser le plus possible du crédit et donc également son coût total. En négociant le cout vous ferez baisser les frais d’achat immobilier.

Vous avez un projet et vous avez besoin d'être accompagné ?
Faites vous conseillé par un coach afin de ne pas vous tromper
Découvrir les offres
Les erreurs en peuvent coûter cher

Les assurances sont à prévoir dans le budget

Les assurances interviennent à différents niveaux pour l’acheteur et représentent de véritables frais d’achat immobilier annexes. L’assurance est indispensable pour que l’organisme financier approché accepte de donner son accord.

Invalidité, décès, perte d’emploi, son rôle est de vous protéger contre les aléas de la vie. Elle prend en effet le relais lorsque vous n’êtes plus en mesure de rembourser vos mensualités.

L’assurance de la nouvelle habitation est également indispensable pour pouvoir être serein face aux incendies, dégât des eaux et autres sinistres qui peuvent survenir. Pour devenir un propriétaire heureux, vous devrez prévoir ces dépenses dans votre budget.

Les frais de notaire et émoluments

Gros pôle de dépense également concernant les frais d’achat immobilier annexes: les charges d’acquisition chez le notaire et les émoluments. Comprenant les taxes des collectivités locales ainsi que la rétribution du notaire, les coûts d’acquisition sont indissociables et sont à prévoir dans le budget.

C’est le notaire qui rédige l’acte de vente. Les émoluments sont la rémunération du notaire. C’est la rémunération.

S’élevant environ à 8 % du prix de revient dans l’ancien, ils sont de 3 % de droits dans le neuf, ces frais de vente doivent avoir été anticipés. Vous pourrez donc calculer à l’avance ces dépenses afin de les intégrer dans votre demande de financement bancaire.

Dans ces charges, on retrouve les émoluments du notaire ainsi que des droits de mutation.

frais d'achat immobilier notaire

Frais d’achat immobilier et taxes de mutation

Lorsque vous achetez une maison ou un appartement ancien, vous devrez vous attendre à payer la taxe départementale qui réunit la taxe de publicité foncière, la taxe communale ainsi que les charges d’assiette et de recouvrement. C’est ce qu’on appel la mutation.

Ces taxes s’élèvent à 5,85 % de droits du prix et sont compris dans les coûts d’acquisition. Vous devez également incorporer dans votre budget annuel la taxe foncière et la taxe d’habitation qui peuvent être dans certaines communes conséquentes sur le portefeuille.

C’est le notaire qui prélève ces droits de mutation en plus de ses émoluments.

Le coût du déménagement dans les frais de vente

Bravo, vous êtes passé chez le notaire et il faut déménager !

Acheter un bien ancien signifie que vous allez changer de lieu de vie et les frais de vente de logement comportent également les coûts de logistique. Le déménagement via des professionnels va occasionner des charges qu’il convient de prendre en compte.

Si plusieurs formules existent, vous devez compter entre 2 500 et 3 000 euros pour un logement de 70 m2.

👉👉👉 A lire aussi: tout savoir sur le DPE et le diagnostic de performance énergétique 👈👈👈

Frais d’achat immobilier annexes et travaux

Lorsqu’on devient propriétaire, on a envi de se faire plaisir. Les frais d’achat immobilier annexes comprennent souvent une enveloppe travaux. Il faut bien sûr les prévoir dans son budget pour ne pas être pris au dépourvu.

J’ai vu beaucoup d’acquéreurs sous-estimer l’ampleur des travaux et se retrouver en chantier pendant des années. Je vous invite donc à effectuer plusieurs devis avant d’acheter afin de ne pas avoir de mauvaise surprise.

Les charges courantes à prévoir dans vos frais d’achat

Vous aurez également à supporter des charges liés à la propriété que vous paierez tout au long de l’année. Je vous renvoie sur mon article lié au coût de la propriété pour comprendre que devenir propriétaire vous coutera plus de 70 % plus chère que la location pour le même logement.

Si vous achetez un bien en copropriété, vous aurez à supporter ses fameuses charges qui représentent souvent plusieurs centaines d’euros par an. La taxe foncière est également à la charge du propriétaire. Ces frais d’achat immobilier annexes sont à calculer dans votre budget.

Vous aurez également à supporter l’entretient courant de votre bien ainsi que les réparations. Il faut à mon sens prévoir les frais d’achat immobilier liés au début mais également tout au long de l’usage de votre appartement ancien.

Frais d’achat immobilier : attention à la double mensualité dans votre budget

Dans les frais d’achat immobilier annexes de départ, attention à calibrer votre déménagement. En effet, il n’est pas rare que les dates de déménagement ne coïncident pas. Du coup vous risquez de vous retrouver avec la dernière mensualité de votre loyer et la première du votre crédit le même mois.

Vous pouvez éviter cette double mensualité soit en faisant coïncider parfaitement les dates, soit en négociant avec la banque un différé pour le premier prélèvement. Vu tous les autres charges que vous venez de payer avec votre budget, ce n’est pas très agréable de devoir payer en plus deux mensualités.

Conclusion pour les frais d’achat et acte du notaire

Prenez bien votre projet dans sa globalité. Si le prix du bien est le chiffre qui va servir de base pour calculer tous les frais d’achat, ne les négligez pas car ils se chiffrent en millier d’euros sur l’acte.

Les frais de notaire, droits et les émoluments sont important. Pensez également à la rémunération de l’agent.

Il va être important de les prévoir, car ils sont tous plus ou moins liés et ils serviront à connaitre le montant total.

Si vous omettez un pôle de dépense, vous risquez de vous heurter dans un premier temps à refus par manque d’anticipation, ou vous mettre en difficulté financière car vous serez limite au niveau du taux d’endettement. Bien calculer votre budget sera primordial afin de ne pas être pris au dépourvu.

👉 Si vous êtes vendeur, vous n’aurez pas de frais d’achat immobilier annexes. Cependant, quels son les dépenses lorsque vous vendez votre maison.

Jonathan VOOGT

Conseiller immobilier sur Saint André de Cubzac, je vous accompagne dans un de vos plus grand projet: la vente ou l'achat de votre bien immobilier.

Laisser une Réponse