Skip to main content
Vendeur

Quel est le rôle du conseil syndical de copropriété et le syndicat des copropriétaires ?

Par 7 octobre 2020février 18th, 2021Aucun commentaire

role du conseil syndical de copropriété

Le premier rôle du conseil syndical de copropriété est la liaison entre le syndic et les occupants de l’immeuble tandis que le syndicat des copropriétaires représente l’ensemble des propriétaires de la copropriété.

En effet, même si le syndic joue un rôle essentiel dans la gestion de l’immeuble, il ne faut jamais minimiser l’importance du conseil syndical.

A ne pas confondre avec le syndicat des copropriétaires qui représente l’ensemble des propriétaires d’un immeuble, il fait office d’intermédiaire entre le syndic et les propriétaires.

Quelle est la différence entre le conseil syndical et le syndicat des copropriétaires ? Faisons le point.

Les membres du conseil syndical

La législation impose la mise en place d’un conseil syndical de copropriété afin d’en faciliter la gestion. Naturellement, les membres sont élus lors d’un vote parmi le syndicat des copropriétaires de l’immeuble.

Les associés d’une SCI (Société Civile Immobilière), les conjoints ou les représentants légaux des propriétaires peuvent également y siéger. Les tiers tels que les usufruitiers et les acquéreurs à terme ont aussi la possibilité d’y adhérer.

En revanche, l’entourage et les membres du syndic n’ont pas le droit de se présenter à l’élection du conseil syndical. Cette précaution se révèle indispensable pour éviter les conflits d’intérêts.

Quoi qu’il en soit, demandez l’assistance d’un syndic en ligne pour tout besoin d’accompagnement professionnel en rapport avec la copropriété. Vous disposerez d’un espace personnel en ligne, de la maîtrise du budget et d’un référent dédié.

La désignation des membres

Les personnes qui composeront le conseil syndical sont élues par le syndicat des copropriétaires, dans le cadre d’une assemblée générale. Il va sans dire que c’est la majorité des voix qui prévaut.

Les membres ainsi nommés exercent durant trois ans. À l’issue de ce temps, les membres peuvent se représenter et sont éligibles à plusieurs reprises.

Si cela s’avère nécessaire, un membre a le droit de démissionner et renoncer à ses fonctions. De son côté, le syndic peut révoquer un ou plusieurs conseillers syndicaux.

conseil syndical et syndicat des copropriétaires

Le rôle du conseil syndical

À proprement parler, la loi n° 65-557 du 10 juillet 1965 fixe le statut de la copropriété des immeubles bâtis. Vous trouverez également les dispositions légales en date du 17 mars 1967 en vous référant aux articles 22 et suivants.

Pour résumer, le rôle du conseil syndical de copropriété assiste le syndic et contrôle la gestion des affaires. À cela s’ajoute le pouvoir de consultation.

De par ses pouvoirs de consultation, il doit être informé de la mise en concurrence des marchés et des contrats relatifs au fonctionnement de l’immeuble. Son rôle n’est pas prendre de décisions à la place du syndic car il n’en a pas le pouvoir, mais de donner son avis sur des questions liées à la copropriété.

Cela implique aussi l’assistance du syndic dans le choix des prestataires amenés à intervenir pour le compte du syndicat des copropriétaires. Ce qui implique notamment le jardinage, l’entretien des parties communes…

En sus, le rôle du conseils syndical est de contrôler la gestion de l’immeuble. En clair, le conseil veille sur la bonne tenue de la comptabilité, sur l’élaboration du budget prévisionnel… Ainsi, toutes les pièces relatives à la gestion de l’immeuble lui seront accessibles.

En revanche, les pouvoirs du conseil syndical sont limités. En aucun cas, à contrario du syndicat des copropriétaires, il ne peut agir en tant que représentant de la copropriété, un droit réservé au syndic. De même, il ne peut autoriser l’annexion d’une partie commune par les propriétaires.

👉👉👉 A lire aussi: tout savoir le le pré état daté 👈👈👈

L’organisation du conseil syndical de copropriété

C’est le règlement de copropriété ou lors d’un vote en assemblée générale à la majorité de l’article 24 qui fixent les règles liées à l’organisation du conseil syndical. L’article de la loi du 10 juillet 1965 prévoit juste que ce dernier doit désigner un président parmi ses membres.

La responsabilité

Les membres seront tenu responsables des fautes ou négligences commises dans le cadre de leur mission. Cependant, effectuant leurs travail gratuitement,les membres pourront être sanctionnés uniquement pour fautes graves.

Dans un soucis de transparence, le rôle du conseil syndical de copropriété est de rendre compte au syndicat des copropriétaires de la bonne exécution de sa mission.

La fin de mission

C’est l’assemblée générale qui peut, à tout moment décider de révoquer un membre du conseil syndical. De plus, si plus d’un quart des sièges est vacant, il devra faire appel aux suppléants pour les remplacer.

Si ce n’est pas possible, une assemblée générale devra être convoquée pour choisir de nouveaux conseillers.

👉👉👉 A voir aussi: comment le syndic gère une copropriété ? 👈👈👈

syndicat des copropriétaires 

👉👉👉 A lire aussi: tout savoir sur les travaux et les charges de copropriété 👈👈👈

Les pouvoirs du conseil syndical de copropriété

Si le rôle du conseil syndical n’est pas d’agir en justice puisque contrairement au syndicat des copropriétaires il ne dispose pas de la personnalité juridique, la loi lui donne tout de même des moyens afin de réaliser ses missions.

Tout d’abord, puisque son rôle est d’assurer la liaison entre le syndicat des copropriétaires et le syndic, il a le droit de demander tous les documents liés au bâtiment de la part du syndic.

De plus, il a également le droit de demander des conseils auprès de tous les professionnels de son choix comme par exemple des techniciens, des juristes etc…

Enfin, toutes les dépenses liées pour l’exécution de ses missions seront supportées par le syndicat des copropriétaires et pourront être remboursées.

Vous avez un projet d'achat immobilier et vous avez besoin d'être accompagné ?
Faites vous conseillé par un coach afin de ne pas vous tromper
Découvrir les offres
Les erreurs en immobilier peuvent coûter cher

Conseil syndical à ne pas confondre avec syndicat des copropriétaires

S’il représente une poignée d’élues, le syndicat des copropriétaires regroupe lui, tous les propriétaires de l’immeuble. Il se créé automatiquement à partir du moment où il y a présence de parties communes et plusieurs lots de copropriété répartis au moins entre deux propriétaires.

A contrario du conseil syndical, le syndicat des copropriétaires peut mener des actions en justice puisqu’il est une personne juridique à part entière.

Les missions du syndicat des copropriétaires

La gestion des parties communes

Le syndicat des copropriétaires a pour rôle l’entretien des parties communes d’un immeuble avec l’assistance du syndic.

En outre, le syndicat des copropriétaires aura le droit, en plus de la gestion courante, de procéder à des améliorations de ces parties communes ainsi que de passer des actes. Choses que le conseil syndical ne peut pas faire seul bien entendu.

Le syndicat des copropriétaires à pour mission l’entretien de l’immeuble

Avec l’assistance du syndic, un des rôles du syndicat des copropriétaires sera l’entretien et la sauvegarde de l’immeuble. Il aura donc l’obligation, d’effectuer les travaux nécessaires sur le bâtiment et ses équipement, et de maintenir l’immeuble dans le meilleur état possible.

La gestion comptable de l’immeuble

le syndic est tenu de tenir à jour toute la gestion comptable du syndicat des copropriétaires. Celui-ci devra alors ouvrir un compte bancaire sauf si l’ensemble des propriétaires s’y oppose à la majorité absolue lors d’un vote.

La responsabilité juridique du syndicat des copropriétaires

A contrario du conseil syndical, le syndicat des copropriétaires bénéficie d’une personnalité juridique. Ce qui veut dire qu’en tant que personne morale, il pourra mener des actions en justice et sera responsable de ses actes en cas de dommages causés à des occupants de l’immeuble situé en copropriété ou des tiers.

Il pourra alors être attaqué en justice, mais il pourra également attaquer un occupant de l’immeuble qui commet des éventuels troubles.

Voici une liste non exhaustive des fautes que le syndicat des copropriétaires peut être tenu pour responsable:

  • De ne pas avoir fait respecté le règlement de copropriété
  • Des accidents occasionné par une défaillance des installations
  • Tout ce qui sera défaut d’entretien des parties communes et de ses installations
  • Des fautes commises par les employés de l’immeuble
  • etc…

Conclusion sur le rôle du conseil syndical de copropriété et le syndicat des copropriétaires

Vous avez compris à ce stade de la lecture que le rôle du conseil syndical sera principalement de représenter le syndicat et de défendre la copropriété. Il servira également d’intermédiaire entre le syndic et le syndicat.

En outre, le syndicat des copropriétaires représente l’ensemble des propriétaires de l’immeuble et bénéficie d ‘une personnalité juridique.

Ayant également un rôle de conseils, je vous invite à vous tourner vers lui dès que vous aurez un besoin. Enfin, les membres du conseil syndical sera élus par le biais d’une assemblée générale.

Si vous avez besoin de renseignements complémentaires sur le rôle du conseil syndical de copropriété et le syndicat des copropriétaires, je vous invite à commenter l’article ci-dessus.

Jonathan VOOGT

Auteur Jonathan VOOGT

Conseiller immobilier sur Saint André de Cubzac, je vous accompagne dans un de vos plus grand projet: la vente ou l'achat de votre bien immobilier.

Plus d'articles de Jonathan VOOGT

Laisser une Réponse