Skip to main content
Location

Comment trouver un garant d’appartement ?

Par 21 août 2022septembre 29th, 2022Aucun commentaire

Lorsque vous souhaitez louer un logement, le bailleur demande dans la plupart des cas un garant. Il n’est pas obligatoire mais les propriétaires-bailleurs en demandent presque systématiquement car c’est une garantie supplémentaire pour eux dans le cas de loyers impayés. Le garant est également appelé caution (à ne pas confondre avec le dépôt de garantie).

Un garant logement s’engage à payer le loyer du locataire, ainsi que les charges, si ce dernier se trouve dans l’incapacité de faire face à ses obligations. Ce garant de location doit être solvable, c’est-à-dire montrer par des revenus suffisants, qu’il est capable de prendre en charge cette responsabilité.

Le garant s’engage sur différents points :

  • Le montant garanti : soit un plafond à ne pas dépasser est fixé au préalable, soit le montant garanti est illimité, et dans ce cas, la totalité de la dette contractée sera garantie peu importante le montant.
  • La durée du cautionnement : elle peut être déterminée au préalable et dans ce cas le garant ne pourra pas retirer sa caution avant le terme prévu (sauf cas particulier en colocation où l’acte de cautionnement doit identifier le colocataire dont le congé mettra fin à cet engagement). A contrario, si la durée de la caution est illimitée, le garant se porte caution sur toute la durée du bail (même si ce dernier est reconduit) mais pourra mettre fin à son engagement à la fin du bail qu’il s’agisse du bail initial ou du bail reconduit ou renouvelé.

Faire appel à ta banque

Si tu n’as pas de garant, tu peux contacter ta banque afin de leur demander de mettre en place une caution bancaire. C’est une solution que certains propriétaires acceptent mais qui peut s’avérer très contraignante pour un locataire.

En effet, le principe de la caution bancaire est de bloquer sur un compte séquestre l’équivalent de 1 à 2 ans de loyer. Ainsi, en cas de défaut de paiement, cette somme permettra de couvrir les loyers impayés.

Ce dispositif est d’autant plus contraignant car il n’est malheureusement pas proposé par toutes les banques et peut mettre plusieurs semaines à s’activer. Il arrive souvent que des locataires manquent de belles opportunités à cause de ce manque de rapidité…

Demander à un proche de se porter garant

Faire appel à un proche qui se porte garant au moment de la signature du bail est la solution la plus simple à mettre en place, mais également celle qui est la plus répandue. Cela peut être une personne de la famille, un ami, un collègue, etc. En bref, n’importe qui peut se porter garant à condition d’avoir des ressources jugées suffisantes par le propriétaire du bien. Dans l’idéal, il faut que la personne que vous choisissez comme garant ait des revenus suffisants pour couvrir ses propres charges en plus de votre loyer. Il faut donc sélectionner quelqu’un qui gagne au moins 4 fois le montant de votre loyer. Il faut également que la personne ait une situation professionnelle stable, qu’elle soit en CDI (hors période d’essai), fonctionnaire, retraité. Si votre garant est indépendant, il doit avoir une activité stable avec au minimum 2 ans d’ancienneté. Le propriétaire demandera à ce que les justificatifs de ressources du garant soient joints au dossier de demande de location. L’accord entre le garant et le propriétaire est matérialisé par la signature d’un acte de caution solidaire qui sera annexé au contrat de location.

Jonathan VOOGT

Conseiller immobilier sur Saint André de Cubzac, je vous accompagne dans un de vos plus grand projet: la vente ou l'achat de votre bien immobilier.

Laisser une Réponse