Skip to main content
Non classé

Monte escalier ou ascenseur ?

Le monte escalier et l’ascenseur privatif deviennent utiles (voir impératifs) lorsque monter les marches de son escalier devient trop difficile, lorsque vous prenez de l’âge ou à la suite d’un accident. Le premier ne transporte qu’une personne à la fois tandis que le second peut en accueillir plusieurs.

Même s’ils ont la même utilité, ces équipements ont des fonctionnalités différentes. Vous hésitez à faire le choix, nous vous aidons à y voir plus clair.

Le monte-escalier, une solution simple et peu onéreuse

C’est un siège qui se fixe sur un rail préalablement posé sur les marches de l’escalier. Le monte-escalier s’installe sur un escalier ayant une largeur minimale de 70 cm. Pour un escalier droit, il se posera sur un rail, mais si l’ascenseur est courbé, il faudra poser 2 rails pour assurer l’équilibre du siège. Pour qu’il ne soit pas encombrant, ce siège est rabattable, ainsi que les accoudoirs et le repose-pied.

C’est un dispositif assez pratique et sécurisé. Il est équipé d’une télécommande qui sert à appeler le monte-escalier. De plus, la plupart sont dotés d’un système coupe-circuit qui les permettent de s’arrêter automatiquement en cas d’obstacle.

L’installation d’un monte-escalier ne dure que 5 à 6 semaines lorsqu’il s’installe sur un escalier droit. Cette durée sera légèrement plus longue pour un escalier courbé. Le monte-escalier est une solution pas chère, car son installation et sa maintenance ne requièrent pas de coûts élevés.

Il présente cependant quelques limites. Avant de vous lancer, vous devez savoir qu’il ne peut transporter qu’une seule personne à la fois, pour un poids maximal requis de 125 à 135 kg.

L’ascenseur privatif, la solution la plus pratique, mais plus coûteuse

L’ascenseur privatif est de plus en plus présent dans les habitats. Il s’installe dans la cage d’escalier, dans un angle de la maison ou un mur porteur selon les besoins et le plan de l’habitat. Vous devez vous juste vous assurer qu’il ne rencontre aucun obstacle entre le rez-de-chaussée et l’étage. Cet équipement est adapté pour les maisons ayant jusqu’à 5 niveaux, même si vitesse de déplacement est limitée à environ 0,15m/s.

À la différence d’un monte-escalier, l’installation d’un ascenseur requiert quelques travaux. Il faut en effet aménager une cuvette dans la dalle en guise de récepteur de l’ascenseur. C’est un équipement à la fois pratique et sécurisé.

Il est doté de d’un système d’arrêt d’urgence, des éclairages de secours et autres dispositifs de sécurité.

Côté fonctionnalités, l’ascenseur privatif est nettement plus avantageux, car il peut transporter plusieurs personnes à la fois et même des bagages.

Il supporte en moyenne jusqu’à 400 kg de charge.

Au vu de cette flexibilité, il est recommandé aux personnes qui se déplacent à l’aide d’un fauteuil roulant.

En termes de coût, il est plus onéreux qu’un monte-escalier, car il requiert des travaux conséquents et sa maintenance implique également des coûts plus élevés.

Vous l’aurez compris, le choix de l’un de ces équipements repose sur de nombreux éléments. La condition de l’utilisateur, les moyens financiers de ce dernier et le type d’habitat devront être pris en compte.

Jonathan VOOGT

Jonathan VOOGT

Conseiller immobilier sur Saint André de Cubzac, je vous accompagne dans un de vos plus grand projet: la vente ou l'achat de votre bien immobilier.

Laisser une Réponse