Skip to main content
Vendeur

Comment démousser sa toiture : guide complet

Par 17 décembre 2021Aucun commentaire

démousser sa toiture

Le démoussage de la toiture s’avère indispensable pour préserver la qualité, la solidité et l’imperméabilité du revêtement. Ce type de traitement s’accompagne généralement d’un nettoyage des tuiles ou des ardoises, d’un désengorgement des gouttières voire d’un traitement hydrofuge…

Je vous explique les différentes étapes d’un processus pour démousser sa toiture.

Quand faut-il démousser sa toiture ?

Il n’existe pas de période idéale pour le démoussage d’une toiture. La mousse et le lichen se développent en effet en fonction des conditions climatiques et des zones géographiques.

Ainsi, la périodicité de l’entretien du toit dépendra de son orientation. Ce paramètre s’avère déterminant sur la prolifération de la mousse. Pour démousser sa toiture, faudra aussi tenir compte du degré d’inclinaison du toit et sa capacité à retenir l’humidité.

Sachez qu’une pente très raide favorise le développement des mousses. Je vous conseille d’ores et déjà de demander un devis de nettoyage et/ou démoussage de toiture auprès d’un professionnel de la toiture.

Pensez aussi à inspecter votre toit, à raison de deux fois par an. Vérifiez l’état de la toiture une fois en automne et une autre fois au printemps.

Vous pourrez ainsi anticiper les éventuelles réparations à réaliser au sortir de l’hiver. Vérifiez l’état des tuiles, des clous, des crochets… Il convient également de remettre en place les tuiles et les ardoises qui se sont déplacées.

Le nettoyage de la toiture

L’opération pour démousser sa toiture débute par un grand nettoyage du toit. Équipez-vous d’un seau d’eau et d’une brosse, puis frottez énergiquement les tuiles du haut vers le bas.

Faites attention, l’eau ne doit pas s’infiltrer à l’intérieur de la toiture. Rincez ensuite l’ensemble du revêtement. Cette tâche peut très bien être réalisée avec un Kärcher, à condition de disposer d’une toiture assez robuste qui puisse supporter la pression. Encore une fois, le nettoyage des tuiles ou des ardoises se fera du haut vers le bas.

Un bon équipement de sécurité pour démousser votre toiture

Il n’est pas permis à tout le monde de démousser sa toiture. L’idéal serait bien évidemment de confier cette tâche à un spécialiste de la rénovation.

Ceux qui décident de réaliser eux-mêmes le démoussage de leur toiture doivent alors disposer du matériel de sécurité adéquat, à savoir :

  • une échelle de toit robuste,
  • des chaussures dotées de semelles antidérapantes,
  • un harnais de sécurité,
  • un casque,
  • des lunettes de protection,
  • des gants.

N’oubliez pas les bâches de protection pour le sol tout autour de la maison quand vous démoussez votre toiture.

Un conseil : ne vous aventurez jamais seul sur le toit. Faites-vous aider par quelqu’un de fiable qui pourra notamment tenir l’échelle durant votre ascension.

Notez que si la pente de la toiture est trop raide ou trop inclinée, il est préférable de faire appel à un artisan couvreur pour démousser sa toiture. Celui-ci dispose en effet du matériel et de l’expertise nécessaire.

démoussage toiture

Démoussage du toit : le choix et l’application des produits

Le lichen, la mousse et autres micro-organismes prolifèrent sous l’influence des précipitations. Autrement dit, il faudra prévoir un produit anti-mousse qui sera appliqué après la phase de nettoyage du toit.

Une fois la solution appliquée, nul besoin de rincer pour démousser sa toiture. Laissez-la agir quelque temps. Vous constaterez que la mousse, ainsi que les micro-organismes seront évacués dès les premières pluies.

Il est toutefois déconseillé d’appliquer un produit de démoussage en été. Il peut s’avérer inefficace à cause du processus d’évaporation.

Les algicides et les solutions hydrofuges

Les professionnels du démoussage de toiture disposent d’un large panel de produits efficaces. Ceux-ci peuvent être appliqués sans un nettoyage à l’eau préalable.

Le traitement anti mousse

Ce type de traitement vise à réduire drastiquement la prolifération des mousses. À cet effet, vous trouverez des produits à diluer dans l’eau ou prêts à l’emploi. Vous l’aurez compris, les résultats dépendront de la qualité du produit. Pour certains traitements, il faudra attendre 8 semaines avant de constater de véritables résultats.

Le traitement hydrofuge quand on démousse sa toiture

Combiné au traitement anti mousse, le traitement hydrofuge permet de préserver la toiture contre l’humidité. Il s’agit d’une action préventive, mais non obligatoire.

Pensez néanmoins à pulvériser votre toit avec un traitement hydrofuge après la phase de nettoyage.

Le produit optimise surtout l’imperméabilité du revêtement. La toiture sera alors propre pendant un laps de temps considérable, allant de 5 à 8 ans. À titre indicatif, un bidon de 5 litres de produit hydrofuge couvre une surface de près de 50m².

L’idéal serait de se tourner vers des produits qui présentent des performances anti mousse et un pouvoir hydrofuge. Mieux vaut éviter l’eau de javel. Ce produit bon marché peut en effet entraver la qualité des matériaux de couverture. De plus, l’eau de javel peut être dangereuse pour l’environnement.

démousser toiture

Le fil de cuivre sur la faîtière pour démousser sa toiture

En plus des traitements spécifiques quand on démousse sa toiture, cette astuce permet de prévenir l’apparition de mousses et de lichens.

En pratique, le fil de cuivre qui s’oxyde avec le temps émet des ions de cuivre. Ceux-ci « glissent » sur les tuiles, ce qui réduit la prolifération des micro-organismes.

En installant un tel dispositif, vous pouvez être tranquille durant au moins 4 ans. L’installation d’un fil de cuivre est en revanche incompatible avec une couverture ou une gouttière en zinc.

Les différentes techniques pour garantir l’étanchéité de la toiture

Il est également essentiel d’assurer l’imperméabilité de la toiture. Le revêtement doit être étanche à 100% en vue de protéger le logement contre la pluie, le vent et la neige.

Sachez surtout qu’une toiture en mauvais état n’est pas performante, d’où les risques d’humidité dans le logement. Ainsi, il s’avère judicieux de compléter l’opération de démoussage par un bitumage. Cette technique consiste à appliquer une ou deux couches de bitume élastomère armé par-dessus la toiture.

Il existe également des membranes d’étanchéité en PVC qui s’étendent tout simplement sur les toitures plates.

Cette option présente plusieurs avantages, car la matière est moins lourde que le bitume. Autrement, vous pouvez vous tourner vers l’EPDM. Ce revêtement en caoutchouc est particulièrement efficace. Sa pose doit être réalisée par un professionnel.

Les techniques d’entretien d’usage par typologie de toit

Dans un premier temps, il convient de signaler que les toitures métalliques (en acier, en cuivre, en tôle ou en zinc) résistent parfaitement aux mousses. Par conséquent, le démoussage ne sera pas nécessaire ou alors très rarement.

Les tuiles en terre cuite requièrent en revanche un nettoyage à la brosse ou au nettoyeur haute pression. Prévoyez aussi du bicarbonate de soude, un produit antifongique ou une peinture hydrofuge.

Quant aux tuiles en béton, elles se nettoient via une brosse manuelle ou un nettoyeur haute pression. Là encore, vous aurez besoin de bicarbonate de soude, d’un algicide ou d’un antifongique. Vous pouvez même y appliquer une peinture hydrofuge.

L’ardoise naturelle se nettoie également à la brosse ou au nettoyeur haute pression. Évitez la javel ou le chlore et privilégiez les produits algicides ou antifongiques adaptés. De même, l’ardoise synthétique se nettoie à la brosse ou au Kärcher. Pensez à appliquer un antifongique ou un algicide. À défaut, vous pouvez opter pour une peinture hydrofuge colorée.

Conclusion pour démousser sa toiture

Démousser sa toiture débute par une inspection générale visant à déceler les éventuelles tuiles cassées. S’ensuivent le bouchage des évacuations d’eau, puis le nettoyage de la toiture. Une fois que c’est fait, le professionnel enchaîne par le traitement curatif qu’il laissera sécher. La toiture sera ensuite rincée à grandes eaux si le produit le requiert.

L’application d’un traitement hydrofuge préventif clôt l’intervention. Le spécialiste du démoussage débouchera ensuite les gouttières, ainsi que les évacuations. Quoi qu’il en soit, vérifiez régulièrement l’état de votre toiture.

Nettoyez-la si besoin et n’attendez pas pour vous lancer dans le processus de démoussage si cela s’avère nécessaire.

Si vous avez besoin de conseils complémentaires pour démousser sa toiture, je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessus.

Jonathan VOOGT

Auteur Jonathan VOOGT

Conseiller immobilier sur Saint André de Cubzac, je vous accompagne dans un de vos plus grand projet: la vente ou l'achat de votre bien immobilier.

Plus d'articles de Jonathan VOOGT

Laisser une Réponse