Skip to main content
Acheteur

Qu’est-ce que la prime CEE ?

La prime CEE ou C2E est une aide financière pour accompagner les personnes qui s’engagent à réaliser des travaux d’économies d’énergie, notamment de rénovation thermique. Elle s’inscrit dans la ligne des dispositifs de Certificats d’Économie d’Énergie. Pour en bénéficier, vous devez naturellement remplir certaines conditions. Qui verse la prime CEE ? À qui est-elle destinée ? Je vous en dit plus.

La prime CEE : par qui et pour quels travaux ?

La prime CEE est une aide financière à laquelle vous pouvez prétendre lorsque vous initiez des travaux d’économie d’énergie comme les travaux de rénovation thermique. Elle a été pensée dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) créé en 2005 par la loi POPE. Il s’agit d’une prime d’incitation à la réalisation de travaux de rénovation énergétique. Néanmoins, contrairement à d’autres aides financières, la prime CEE n’est pas versée par l’État. Vous pourrez faire des économies d’énergie d’après ce site, grâce à l’accompagnement d’experts en rénovation énergétique.

De plus, la prime CEE repose sur le principe du pollueur-payeur. À cet effet, ce sont les fournisseurs d’énergie qui financent cette aide apportée aux particuliers réalisant des travaux d’économies d’énergie. Sur cette base, la prime peut vous être versée par l’un des fournisseurs d’énergie que sont EDF, Total, entre autres, via les stations d’essence ou par l’intermédiaire d’un délégataire. Tous les travaux ne sont pas éligibles à la prime CEE. Elle s’applique aux travaux de rénovation résidentiels. Il s’agit entre autres de la pose d’un nouveau système de chauffage, de l’isolation thermique, de l’installation d’équipements à énergies renouvelables et permettant la réalisation d’économie d’énergie.

Qui peut prétendre à la prime CEE ? À hauteur de combien ?

Entreprises, particuliers, syndicats de copropriété, collectivités… la prime CEE est accessible à tous, ceci sans aucune limite de revenus. Bien sûr, il y a tout de même des conditions à remplir pour bénéficier de la prime. Par exemple, vous devez :

  • Confier la réalisation des travaux à des professionnels certifiés RGE,
  • Demander votre prime C2E avant la signature du devis,
  • Vérifier que l’équipement installé respecte les critères de performances techniques inhérents à la réglementation,
  • Fournir un dossier complet au plus tard 9 mois après la date de facturation des travaux.

S’agissant du montant de la prime CEE, il n’est pas fixe. Vous ne pouvez donc pas le déterminer à l’avance, étant donné qu’il se calcule au cas par cas. Plusieurs modalités sont prises en compte en ce sens et son montant augmente au même rythme que les économies d’énergie générées. Toutefois, ayez à l’idée que le montant de la prime CEE peut, selon le projet, couvrir 100% du coût des opérations.

Quel est le procédé de versement de la prime ?

Le versement de la prime C2E peut se faire avant les travaux par déduction systématique du devis. Autrement, vous pouvez en bénéficier une fois les travaux de rénovation achevés. Dans ce cas, elle se présente sous forme de bon d’achat ou de chèque. En faisant appel à un délégataire, vous bénéficiez d’une procédure quelque peu accélérée et d’un accompagnement de bout en bout. Aussi, vous avez la possibilité de cumuler votre prime CEE avec d’autres aides financières comme le chèque énergie, la TVA à 5,5%, l’Action logement et MaPrimeRénov’ de l’Anah.

Jonathan VOOGT

Jonathan VOOGT

Conseiller immobilier sur Saint André de Cubzac, je vous accompagne dans un de vos plus grand projet: la vente ou l'achat de votre bien immobilier.

Laisser une Réponse